Josh Malerman: Bird Box

9782702156476-T

Résumé: La plupart des gens n’ont pas voulu y croire. Les incidents se passaient loin, sans témoins. Mais bientôt, la menace s’est rapprochée, a touché les voisins. Ensuite, Internet a cessé de fonctionner. La télévision et la radio se sont tues. Les téléphones ne sonnaient plus. Certains, barricadés derrière leurs portes et leurs fenêtres, espéraient pouvoir y échapper. Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger qui s’est abattu sur le monde. Elle a perdu des proches, a assisté à leur fi n cruelle. On dit qu’un simple coup d’oeil suffi t pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger son petit garçon et sa petite fi lle. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifi ant sur le fl euve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés.Arriveront-ils à bon port, guidés par leur seule ouïe et leur instinct ? En ne décrivant jamais ces créatures mortifères, Josh Malerman joue sur nos peurs les plus profondes et se classe, dans ce premier roman aux droits achetés par le cinéma, parmi les tout nouveaux maîtres du thriller.

Ce que j’en ai pensé: Pour commencer, j’ai adoré ce livre! J’étais un peu décontenancée au début, l’auteur nous fait aborder ce livre froidement. L’héroïne est pas vraiment dans l’affect au contraire, même avec ses enfants, mais au fil de l’histoire on comprend pourquoi et même on l’admire. Un fil présent-passé qui nous fait découvrir comment ces choses meurtrières sont arrivées. Un suspens intenable, on dévore le livre de la première à la dernière page. Mais que sont ces créatures, on ne le sait jamais vraiment même à la fin. Si on se fie pas aux premiers abords et qu’on se fraye un chemin plus loin dans l’histoire on adore! Je me suis rendu compte à quel point ce livre était bon, quand j’ai commencé à lire un autre livre de science-fiction juste après, je me suis dite mince, l’écriture est puérile et mon dieu ce que l’histoire est enfantine. Dur maintenant de trouver un livre qui est aussi bon et qui accroche autant que Bird Box. 

Publié dans : Les articles |le 9 novembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Une phrase, voire plus.. |
book's house |
Elplume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Delphinebilienchalansonnet
| Littérature: poésies et ses...
| A Book Please