Shakespeare – Hamlet

Eugène_Ferdinand_Victor_Delacroix_018

Résumé Wikipédia:

La Tragique Histoire d’Hamlet, prince de Danemark (en anglaisThe Tragedy of Hamlet, Prince of Denmark), plus couramment désigné sous le titre abrégéHamlet, est la plus longue et l’une des plus célèbres pièces de William Shakespeare. La date exacte de composition n’est pas connue avec précision ; la première représentation se situe sûrement entre 1598 et 1601. Le texte fut publié en 1601.

Le roi du Danemark, père d’Hamlet, est mort récemment. Son frère Claudius l’a remplacé comme roi1 et, moins de deux mois après2, a épousé Gertrude, la veuve de son frère3. Le spectre du roi apparaît alors et révèle à son fils qu’il a été assassiné par Claudius. Hamlet doit venger son père et pour mener son projet à bien simule la folie. Mais il semble incapable d’agir, et, devant l’étrangeté de son comportement, l’on en vient à se demander dans quelle mesure il a conservé sa raison. On met cette folie passagère sur le compte de l’amour qu’il porterait à Ophélie, fille de Poloniuschambellan et conseiller du roi. L’étrangeté de son comportement plonge la cour dans la perplexité. Mis en cause à mots couverts par Hamlet, Claudius perçoit le danger et décide de se débarrasser de son fantasque neveu.

Ce que j’en pense:

Je vais tenter de faire un résumé vulgarisé de l’histoire d’Hamlet, le voici:

Hamlet est le fils de la reine et neveu du roi. Son père, l’ancien roi vient de mourir. Ses obsèques sont à peine célébrés, la reine se remarie avec le frère du défunt roi. Hamlet ne s’en remet que difficilement, ses parents lui reprochent cette peine et la confondent avec de la folie.

Hamlet se pose des questions et se méfie , le roi commence à le trouver dangereux, ainsi que le père de la fille qu’il convoite. Puis Hamlet voit le fantôme de son père qui crie vengeance. On l’a assassiné ! Empoisonné ! Hamlet n’est pas sûr de devoir croire un fantôme même s’il dit être son défunt père.

Il decide de mettre en scène la mort de son père dans une pièce de théâtre, si le roi réagit à cet acte, il le considérera coupable. Mais Hamlet ignore que son destin est déjà scellé. Lors d’une entrevue avec sa mère durant laquelle il essaie de lui faire avouer leur culpabilité, il tue accidentellement le père de sa promise le confondant avec le roi fratricide.

C’en est trop, le roi l’expédie en Angleterre en exil, et donne des ordres pour le faire exécuter. Sauf que Hamlet intercepte le message et rentre au pays après quelques péripéties. Pendant ce temps au royaume de Danemark, le fils du noble que Hamlet à tué demande réparation , le roi ne peut lui promettre vengeance, le prince Hamlet est en exil. Puis la promise et fille du noble tué devient folle et se suicide  » délibérément  » dans un lac. 

A l’enterrement il y a toute la cour, et c’est à ce moment qu’arrive Hamlet, le fils du noble et frêre de la défunte lui demande réparation. Hamlet ne comprend pas ce qu’il a avoir avec le décès de cette fille et s’excuse auprès de son ami.

Le roi élabore un stratagème, Hamlet est génant et doit payer de sa vie les torts qu’il a fait à la réputation du royaume. Le fils du noble provoquera un duel amical avec Hamlet qui ne refusera pas ce défi. Sauf que le piège est là. Le fils du noble empoisonne la pointe de son épée afin qu’il ait l’air de mourir d’une simple entaille . Et le roi pour s’assurer de sa mort empoisonnera une coupe et le fera boire à Hamlet à la première victoire.

Le noble atteint Hamlet et le griffe se sa pointe, dans le combat ils échangent leur armes, Hamlet l’atteint à son tour plusieurs fois ( se blessant l’un et l’autre avec l’épée empoisonné). Hamlet réussi plusieurs passes et la reine heureuse  boit dans la coupe destinée à Hamlet et meurt. Le fils du noble se meurt également mais accuse le roi de la fourberie, Hamlet en train de mourir tue le roi et meurt à son tour. La tragique fin décrit une scène où tout le monde meurt.

–> Lecture très intéressante et divertissante malgré un langage des plus soutenus. Il y a du génie dans shakespeare et tout le monde une fois dans sa vie devrait avoir lu Hamlet. Le récit néanmoins nous fait nous poser une question: Était-il vraiment fou ou ne l’était-il pas? Tout était-ce dans sa tête depuis le début? Après mûre réflexion, on se dit, peut-être…

Ps: Pour voir tous les articles cliquez ici

Publié dans : Les articles |le 4 février, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Une phrase, voire plus.. |
book's house |
Elplume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Delphinebilienchalansonnet
| Littérature: poésies et ses...
| A Book Please