P.Quignard – Tous les matins du monde

Tous les matins du monde par Quignard

Résumé éditeur:

« Il poussa la porte qui donnait sur la balustrade et le jardin de derrière et il vit soudain l’ombre de sa femme morte qui se tenait à ses côtés. Ils marchèrent sur la pelouse.
Il se prit de nouveau à pleurer doucement. Ils allèrent jusqu’à la barque. L’ombre de Madame de Sainte Colombe monta dans la barque blanche tandis qu’il en retenait le bord et la maintenait près de la rive. Elle avait retroussé sa robe pour poser le pied sur le plancher humide de la barque. Il se redressa. Les larmes glissaient sur ses joues. Il murmura :
– Je ne sais comment dire : Douze ans ont passé mais les draps de notre lit ne sont pas encore froids. »

Ce que j’en ai pensé:

Tous les matins du monde est une magnifique oeuvre à découvrir, page après page. Les mots sont de la poésie dans ce livre et l’histoire est superbe! C’est un livre très très court, à peine 115 pages mais qui offre un tas de sentiments et de beauté. Parfois une petite oeuvre vaut mille fois plus qu’une longue, et là c’est bel et bien le cas ! Je recommande!

Publié dans : Les articles |le 1 octobre, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Une phrase, voire plus.. |
book's house |
Elplume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Delphinebilienchalansonnet
| Littérature: poésies et ses...
| A Book Please